Pas toujours heureuse, la scission inversée

13/07/17 à 13:44 - Mise à jour à 14:06

La rédaction répond à la question d'un abonné : "En mai, l'action Polarcus a fait l'objet d'un 'reverse split' pour la deuxième fois en deux ans. Le cours continue pourtant de baisser. Quelle en est l'utilité dans ce cas ?"

Lors d'une scission inversée d'actions, la valeur nominale des actions en circulation est accrue d'un facteur déterminé (p. ex. 10), et le nombre d'actions en circulation est divisé par le même facteur. La capitalisation boursière de l'entreprise reste donc égale mais le cours est multiplié par le facteur appliqué. Cette mesure est souvent prise lorsque le cours a reculé à un point tel que l'action n'est plus intéressante pour les investisseurs. Il existe par ailleurs des fonds qui ne permettent pas d'acheter des titres ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil