Pas de problème de luxe

17/10/16 à 14:41 - Mise à jour à 14:40

Des analystes évoquent une crise dans le secteur du luxe. Le terme est, selon nous, exagéré. Les quelques facteurs qui pèsent sur le marché actuel des articles de luxe ne sont, selon nous, pas durables, et ne peuvent donc être qualifiés de structurels. L'émergence de la classe moyenne demeure, elle, une tendance dominante et structurelle.

Pendant de longues années, les actions du secteur du luxe furent des garanties de rendements supérieurs. Avec l'essor de la classe moyenne dans les pays émergents, les producteurs d'articles de luxe semblaient avoir touché le jackpot. Les "nouveaux riches", en particulier en Asie, n'avaient aucunement l'intention de cacher leur nouveau statut au monde extérieur. Les hommes voulaient parader au volant du dernier modèle Porsche, Rolex au poignet, les dames flâner dans les rues commerçantes, parées de la dernière création Birkin, sac Vuitton à la main.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »