Nouveau potentiel de croissance

08/09/16 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Le chapitre de la joint-venture AirOLux est clos. L'entreprise a davantage de temps et d'argent pour poursuivre à présent le développement de ses activités traditionnelles. En outre, elle est pour l'heure sous-valorisée. Digne d'achat.

Avec le dénouement de ce que les médias ont appelé la "guerre des aérosols", quelques explications sont nécessaires au sujet des résultats semestriels de Resilux. Cette guerre faisait rage entre le producteur est-flandrien de préformés et bouteilles en PET dirigé par les frères De Cuyper et le groupe néerlando-suisse AirOPack Technology Group (ATG) du Néerlandais Quint Kelders. L'enjeu? Le contrôle de la joint-venture AirOLux, constituée en 2009 et propriétaire de la technologie AirOPack. Il s'agit d'une technologie révolutionnaire permettant de remplir des récipients en PET à air comprimé, sans gaz propulseur, de liquides, poudres, gaz et autres produits de viscosité moyenne à élevée (crèmes, mousses et gels). ATG a racheté la part de Resilux dans AirOLux contre ve...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil