Nous nous délestons de nos titres Bolloré

14/05/18 à 00:00 - Mise à jour à 14:29

La rédaction répond à la question d'un abonné: "J'avoue avoir pris peur lorsque j'ai lu que, soupçonné de corruption en Afrique, Vincent Bolloré avait été mis en garde à vue puis en examen. Est-il encore judicieux de conserver des actions Bolloré?"

Il va sans dire que les accusations de corruption en Afrique dont le directeur (CEO) de Bolloré fait l'objet et son arrestation ne nous ont pas rassurés non plus. La justice française enquête sur les conditions dans lesquelles le groupe a acquis les contrats de gestion des terminaux à conteneurs de Lomé (Togo) et Conakry (Guinée). Elle soupçonne que le groupe a obtenu les concessions après que sa filiale Havas a contribué à l'élection de personnes influentes en leur sous-facturant des conseils de communication lors de la campagne électorale. Vincent Bol...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »