Négociabilité en péril

17/07/14 à 19:36 - Mise à jour à 19:36

Source: Initié De La Bourse

Les banques abandonnent volontiers aux banques de l'ombre leur rôle de teneur de marché.

Les porteurs d'obligations qui gèrent leur portefeuille de façon dynamique en connaissent généralement les risques. Le premier parmi ceux-ci est celui de la faillite d'un émetteur. Il suffit de jeter régulièrement un oeil sur l'évolution de la notation de ce dernier pour évaluer ce risque. Il n'empêche que tout émetteur, malgré une santé financière solide, peut être entraîné par le déclin du secteur auquel il appartient. Ce risque sectoriel, dit aussi de crédit, augmente quand la conjoncture se détériore. Il est donc indiqué de comparer la notation des homologues pour juger de la dépendance économique de l'émetteur à son secteur.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »