Danny Reweghs
Opinion

30/10/17 à 13:58 - Mise à jour à 14:53

Mario Draghi reste une colombe

Malgré la relance économique en zone euro, la Banque centrale européenne maintient sa politique monétaire accommodante. Elle n'entend pas relever les taux d'intérêt avant 2019.

On y était préparé depuis longtemps, et Mario Draghi a enfin satisfait aux attentes: à partir du 1er janvier 2018, le montant mensuel consacré au rachat d'obligations sera réduit de moitié, à 30 milliards d'euros. Le marché a en outre appris qu'il en ira ainsi jusque fin septembre 2018. Par ailleurs, un premier relèvement des taux n'aura lieu que bien après (en 2019, donc), et la réduction du bilan de la Banque centrale européenne (BCE) ne commencera pas tout de suite. Les Bourses européennes ont réagi positivement à l'annonce, quoique timidement, les taux d'intérêt à long terme ont baissé légèrement en zone e...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil