Les matières premières s'inscrivent dans un cycle haussier

07/11/16 à 16:41 - Mise à jour à 16:39

Il y a moins d'un an, les matières premières étaient dans les cordes. Au début de cette année, le Bloomberg Commodity Index était retombé à son plus bas niveau depuis 2003, notamment en raison de la forte baisse du cours du pétrole. Trois trimestres plus tard, le même indice a progressé de près de 20% par rapport à son plancher de début janvier.

Les matières premières sont un secteur "boom-bust": s'y succèdent des périodes de graves pénuries et de fortes hausses des cours et des épisodes d'excédents et de recul des prix. Il y a plus d'une dizaine d'années, lorsque la Chine a fait son entrée parmi les grandes puissances économiques, la capacité de production du secteur des matières premières ne suffisait pas pour satisfaire la demande. Il en a résulté de fortes augmentations de cours, surtout durant les premières années du marché haussier. Mais hormis une brève interruption en 2008 (crise financière), l'appréciation des matières premières s'est ensuite poursuivie jusqu'au sommet de 2011. Et la baisse qui a suivi ne s'est accélérée qu'à partir du deuxième semestre 2014, sous l'effet de plusieurs facteurs.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »