Le vent en poupe

25/09/17 à 00:21 - Mise à jour à 15:02

Avec une production annuelle de plus de 150 gigawatts, l'énergie éolienne n'est plus une quantité négligeable dans l'approvisionnement de l'Europe en électricité. Sa part moyenne dans le mix énergétique de l'Union européenne (UE) atteint 10,1%, avec d'importantes différences nationales (de plus de 40% au Danemark à rien du tout en Slovénie, en Slovaquie et à Malte). Notre pays n'est certainement pas en tête de peloton.

Au niveau européen, 2016 fut une année record en termes d'investissements. Inquiets par le réchauffement climatique et désireux d'avoir une énergie "plus propre", les Européens ont dépensé quelque 27,5 milliards d'euros dans de nouveaux parcs éoliens sur terre et en mer. Près de 90% des nouvelles sources d'énergie dans l'UE l'an dernier étaient durables. L'Europe affiche ainsi son ambition de miser de plus en plus sur les énergies renouvelables. Parmi ces nouvelles sources renouvelables, l'énergie éolienne arrive largement en tête, puisqu'elle prend à son compte 51% des nouvelles capacités de production en Europe. Le reste du monde accuse un certain retard. Selon un rapport récent de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), la part de l'énergie éolienne dans l'approvisionnement électrique mondial s'élève à 4,8%.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »




Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos