Danny Reweghs
Opinion

03/10/17 à 15:51 - Mise à jour à 16:13

Le pétrole redevient de l'or noir

Si le sentiment à l'égard du pétrole est pour l'heure positif, c'est parce que le baril de Brent est à son niveau le plus élevé de ces ceux dernières années. Mais il n'est pas près de passer le cap des 60 dollars.

À l'issue d'une réunion de l'OPEP tenue récemment à Vienne, on a appris qu'il ne serait pas décidé avant janvier s'il y a lieu de maintenir la réduction de la production pétrolière. Selon l'Arabie Saoudite notamment, nous sommes à mi-parcours dans le processus de suppression de la suroffre des marchés pétroliers internationaux. La décision de réduire la production de 1,8 million de barils par jour a été prise il y a près d'un an, et en mai, l'accord a été prolongé jusqu'à fin mars 2018. L'OPEP a le soutien de plusieurs autres producteurs pétroliers non membres de l...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »