Le marché obligataire international se contracte lentement

21/12/15 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

L'année 2015, particulièrement mouvementée, restera dans les annales. Les marchés ont été secoués par toutes sortes d'événements qui n'avaient parfois rien à voir avec eux. Les remous monétaires, les problèmes de liquidités, les tensions géopolitiques et l'endettement croissant ont contraint les investisseurs à se repositionner continuellement. Avec souvent de fortes fluctuations pour conséquence. Mais en y regardant de plus près, peu de choses ont véritablement changé.

Les incertitudes monétaires n'ont pas seulement perturbé les opérateurs, elles ont aussi attisé la méfiance. Malgré l'assouplissement généralisé, il y a eu moins d'émissions en 2015 que l'année précédente. Du moins, au niveau international. Il n'y a qu'en USD que la situation est restée stable. Le volume a atteint un peu plus de 2.000 milliards USD. En EUR, en revanche, le volume a baissé de 10% environ, s'élevant à un peu plus de 1.000 milliards EUR. Pour ce qui est des autres devises, la baisse étai...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »