Danny Reweghs
Opinion

13/11/17 à 15:34 - Mise à jour à 16:01

Le conte de fées japonais

Depuis le retour au pouvoir de Shinzo Abe, fin 2012, le Nikkei a progressé de 151%. Nous pensons que tout repli intermédiaire recèle une opportunité d'investir, à des fins de diversification, un pourcentage limité du portefeuille d'actions dans la Bourse japonaise.

La Bourse japonaise a connu un mois d'octobre exceptionnel, véritablement historique. Son baromètre principal, l'indice Nikkei, n'a reflué qu'une seule fois (-0,45%, le mercredi 25 octobre) sur la période. Toutes les autres sessions ont été orientées à la hausse, et la fête s'est prolongée jusqu'au début du mois de novembre. Les actionnaires japonais, mais aussi internationaux, se sont en effet réjouis à l'annonce de l'impressionnante victoire du Parti démocratique libéral (LDP) de Shinzo Abe ; soutenu par une écrasante majorité, le Premier ministre va pouvoir poursuivre s...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil