La malédiction du favori

07/08/14 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Initié De La Bourse

Le rôle de favori est un fardeau lourd à porter. Nous préférons nous attarder sur les valeurs qui n'ont pas encore regagné les faveurs des analystes.

Pour les actionnaires d'Ageas, ces derniers jours s'apparentent à un tour de Grande roue. Un tribunal néerlandais a en effet déterré la débâcle Fortis. Or la compagnie d'assurance Ageas est aujourd'hui l'ayant-droit de Fortis et sera donc la première à devoir délier les cordons de la bourse pour verser des dommages-intérêts si le Tribunal le décidait.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil