La guerre des devises s'amplifie

23/06/14 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Initié De La Bourse

Après la BCE il y a quinze jours, puis la Banque d'Angleterre la semaine passée, c'était au tour de la banque centrale américaine (Fed) de définir la politique monétaire des mois à venir.

Que la Fed réduise de 10 milliards son allocation mensuelle, tout le monde s'y attendait. Mais qu'elle ne relève pas ses taux directeurs ni n'envisage de le faire prochainement, a surpris tout le monde.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »