L'Europe plutôt que les Etats-Unis

14/10/13 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Source: Initié De La Bourse

Alors que le débat politique autour du plafond de la dette crée le malaise sur les marchés financiers et que la nomination de Janet Yellen au poste de présidente de la Fed apaise quelque peu les esprits, une nouvelle saison de résultats s'annonce.

Aux Etats-Unis surtout, les entreprises sont confrontées à une tâche ardue : satisfaire les analystes et les investisseurs. Le rapport cours/bénéfice de 16 est souvent évoqué pour affirmer que Wall Street est bon marché, mais on y opposera que les excès qui marquent l'année 2013 ne se concentrent pas au niveau des valorisations mais des bénéfices rapportés. Outre-Atlantique, ces bénéfices représentent, pour la première fois de l'histoire, plus de 10% du PIB du pays, contre une moyenne historique de 6%.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil