Gaz naturel : rebond excessif ?

23/06/16 à 16:48 - Mise à jour à 17:13

Les raisons sont nombreuses d'estimer que les marchés se sont quelque peu emballés ces dernières semaines au sujet du gaz naturel. Rappelons qu'à terme, le gaz naturel ne devra plus uniquement se mesurer au charbon bon marché, mais aussi à des sources d'énergies alternatives en plein essor.

Dans le sillage du pétrole brut, le gaz naturel a nettement enchéri ces dernières semaines. Au début de la semaine, le prix du contrat à terme venant à échéance en août a franchi la barre des 2,75USD pour la première fois depuis septembre de l'an dernier sur la Bourse américaine de l'énergie NYMEX. C'est plus de 70% au-dessus du plancher de début mars. À l'époque, le cours du gaz naturel était retombé à son plus-bas depuis 1999, sous l'effet de la surproduction, de réserves élevées et d'un hiver particulièrement doux qui a pesé sur la demande. On s'était même approché des limites de la capacité de stockage disponible. Les réserves atteignaient un niveau record à la fin de l'hiver, et le sentiment du marché vis-à-vis du gaz naturel était largement négatif.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »