Fini la samba !

29/05/17 à 00:00 - Mise à jour à 14:04

La confiance déjà fragile des marchés brésiliens a pris un nouveau coup. Ceux-ci ne devraient pas connaître une évolution extraordinaire au cours des prochains mois et semaines. Ce n'est pas bon pour AB InBev, par exemple.

Ce qui s'est produit le 24 juin 2016 en Europe occidentale s'est répété le 18 mai dernier en Amérique Latine. Mais si là-bas le résultat du référendum n'était pas totalement inattendu, de lourdes accusations de corruption à l'égard du président brésilien Michel Temer ont tout de même à nouveau fait souffler un vent de panique sur les marchés financiers. Cette fois essentiellement sur les places brésiliennes, où l'indice boursier Ibovespa s'est tassé de près de 9% (perte de 150 milliards de dollars de capitalisation boursière), le réal brésilien (BRL) a perdu en un jour, malgré le soutien de plus...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »