Cuivre en surchauffe

03/04/17 à 11:19 - Mise à jour à 12:01

Entre début novembre et la mi-février, le prix de la tonne de cuivre a gagné 40%. Les travaux d'infrastructure promis par Donald Trump n'y sont pas étrangers. Ensuite, les investisseurs ont trouvé un alibi pour procéder à des prises de bénéfices.

Début 2016, le cuivre a atteint son plus bas niveau depuis 2009. Il a ensuite évolué dans une fourchette de cours assez étroite pendant la plus grande partie de l'année. C'est alors que sont intervenues les élections américaines et la promesse du président nouvellement élu Donald Trump de relancer l'économie à l'aide de grands travaux d'infrastructure. Pour le marché, c'était du pain bénit, et les investisseurs se sont empressés d'adopter des positions acheteuses. Entre début novembre et la mi-février, le prix d...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil