Combinaisons à la hausse sur Cameco

05/06/14 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

Source: Initié De La Bourse

Un redémarrage des réacteurs au Japon pourrait se traduire par une hausse du prix de l'uranium. Ce qui profiterait à Cameco.

L'intérêt pour l'énergie nucléaire a été remis en cause par la catastrophe survenue à la centrale japonaise de Fukushima il y a un peu plus de trois ans. Cette catastrophe a évidemment eu aussi des répercussions sur le cours de l'uranium, qui a reculé de 75 USD la livre d'oxyde d'uranium (U308) à 28 USD aujourd'hui, alors que le coût de production s'élève à quelque 40 USD. De nombreux groupes qui explorent l'uranium ont dès lors la vie dure. L'un des meilleurs est sans doute le groupe canadien Cameco (19,80 USD), qui compte parmi les rares entreprises à être encore rentables. Mais il y a de l'espoir, cependant. Le gouvernement japonais continue de privilégier le nucléaire car les autres options...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil