Bourses américaines survalorisées ?

05/12/13 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Initié De La Bourse

Les indices boursiers américains volent de record en record. La S&P500 a franchi le cap des 1800 points, alors que Dow vole désormais au-delà des 16.000 points. Même le Nasdaq, l'indice des valeurs technologiques emblématique de l'éclatement de la bulle dotcom à la fin du siècle dernier, a franchi le seuil des 4000 points pour la première fois en 16 ans.

Qu'un débat sur le caractère durable de cette hausse et des valorisations fasse rage n'est dès lors que logique. Pour les optimistes, toute inquiétude est prématurée. Ils forment la majorité et comptent notamment Janet Yellen, la future présidente de la Banque centrale américaine, dans leurs rangs. Selon Yellen, les Bourses ne sont pas survalorisées. Un de ses prédécesseurs, Alan Greenspan, avait dénoncé les excès irrationnels des marchés d'actions en 1996. Finalement, quatre ans se sont écoulés avant que la bulle éclate. Morale de l'histoire : lorsque des dirigeants de banques centrales s'expriment sur les Bourses, la prudence est de mise ! Les "haussiers" soulignent encore le rapport cours/bénéfice moyen de 15 sur la base des bénéfices attendus pour l'exercice en cours. Un niveau inférieur à la moyenne de ces 15 dernières années (16,2), ce qui suggère de plus qu'il subsiste un potentiel de hausse. De plus, les taux sont bas, et le resteront encore longtemps en l'absence d'inflation. La politique monétaire menée actuellement es...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »