Une prime méritée pour AB InBev

06/11/17 à 12:24 - Mise à jour à 12:23

L'action du brasseur belgo-brésilien est plus chère que celles de ses concurrents, mais ce n'est pas pour rien : AB InBev réalise des marges bénéficiaires plus élevées.

L'acquisition de SABMiller par Anheuser-Busch InBev a réveillé la concurrence européenne, notamment Heineken et Carlsberg. Les brasseurs lorgnent désormais surtout vers l'Asie. La consommation de bière est encore très faible dans de nombreux pays asiatiques, et le potentiel de croissance reste donc considérable. La consommation de bière est en revanche en léger repli dans de nombreux pays occidentaux, même si les consommateurs y semblent disposés à payer des prix plus élevés, surtout pour des bières de luxe. Certains pays tiennent énormément à leurs propres saveurs et l'accent y reste mis sur les bières locales. Dans cette optique, l'arrivée de SABMiller, un spécialiste des bières locales, est un complément intéressant au sein du groupe AB...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil