Un bénéfice par action Schlumberger en hausse

25/01/17 à 15:53 - Mise à jour à 15:58

L'action semble très chère sur la base du rapport cours/bénéfice attendu de cette année, mais c'est typique d'une fin de cycle baissier, lorsque les profits sont au plus bas. Sur la base des prévisions pour 2018, la valorisation est déjà bien plus raisonnable.

Il convient d'être honnête : pour l'heure, il n'y a pas eu de renversement spectaculaire de la tendance sur le marché des services pétroliers. Paal Kibsgaard, le directeur (CEO) de Schlumberger, le plus grand prestataire de services pétroliers au monde, avait annoncé en marge de la publication des résultats du deuxième trimestre l'été dernier que le lourd cycle pétrolier observé avait atteint son plancher. Et il semble, sur la base des chiffres du groupe, que c'est partiellement vrai. On ne peut décemment pas parler d'autre chose que d'une stagnation à faible niveau, vu la hausse du chiffre d'affaires (CA) de 1% par rapport au trimestre précédent (7,10 milliards de dollars contre 7,02 milliards de dollars). D'autant qu'au quatrième trimestre de 2014, le groupe avait e...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »