Transocean

20/06/16 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Malgré le redressement des cours pétroliers ces derniers mois, un redressement structurel n'est pas encore à l'ordre du jour pour Transocean.

Malgré le redressement des cours pétroliers ces derniers mois, un redressement structurel de la location des installations de forage pétrolier n'est pas encore à l'ordre du jour. Au contraire même, un éventuel revirement est déjà reporté à 2018. Ce n'est évidemment pas une bonne nouvelle pour le leader de marché Transocean, qui craint que de plus en plus de ses plateformes se retrouvent sans contrat. En octobre 2014, sa flotte se composait encore de 79plateformes, dont 69 étaient actives, deux inactives et huit 'stacked' (frais opérationnels réduits; pas de nouveau contrat en vue). Les énormes réductions de coûts parmi les producteurs pétroliers ont réduit la flotte à 60platef...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil