Texaf: l'immobilier au top, la carrière de grès un flop

28/03/18 à 14:11 - Mise à jour à 14:56

Pour la première fois depuis longtemps, la filiale Carrigrès a inscrit ses résultats en rouge. Le cours de Texaf pourrait pâtir du contexte économique et politique difficile en RDC; pour l'investisseur à long terme en quête de valeur, ce serait une occasion à ne pas manquer.

La situation économique de la République démocratique du Congo (RDC) s'est encore dégradée en 2017. La situation politique est complètement bloquée: le président Kabila semble bien décidé à rester au pouvoir alors que son mandat s'est terminé fin 2016. Des élections sont prévues à la fin de cette année, mais rien ne permet d'affirmer qu'elles vont effectivement avoir lieu. La sécurité s'est détériorée et la situation paraît de plus en plus explosive. Pour le Congolais moyen, la vie est toujours plus difficile. D'où le rapport annuel 2017 très mitigé pour ce holding qui se concentre essentiellement sur l'immobilier dans notre ancienne colonie. La bonne nouvelle, c'est que les activités immobilières demeurent très performantes. Il s'agit de bâtiments et de terrains situés à des emplacements de premier choix à Kinshasa, et qui sont en o...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »