Statoil

02/02/15 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Initié De La Bourse

Double potentiel de redressement

L'heure est plus que jamais aux économies dans le secteur du pétrole et du gaz. Rien que la semaine dernière, Royal Dutch Shell (15 milliards USD d'économies), ConocoPhillips (5 milliards USD), Continental Resources (actif dans le pétrole de schiste américain) et Schlumberger (1,8 milliard USD de dépréciations, 9000 licenciements) y ont eu droit. En cause, bien entendu : la baisse constante du cours du pétrole ! En 2009, au plus fort de la crise, le budget mondial d'exploration et de production avait baissé de 15%. Pour cette année, on table désormais sur un recul de 17% (soit 570 milliards USD), certains allant jusqu'à évoquer 30%. Ce serait la plus forte contraction depuis 1986. Début 2014, la compagni...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil