Sipef déçoit (légèrement)

24/10/16 à 16:25 - Mise à jour à 15:17

Le groupe de plantations anversois a vu sa production d'huile de palme reculer au troisième trimestre, mais ce n'est que la résultante logique des mauvaises conditions climatiques. Les perspectives à long terme demeurent positives. De plus, l'action n'est pas chère.

Durant les premiers mois de l'année, la production d'huile de palme du groupe de plantations anversois Sipef n'a été affectée que modérément par le phénomène climatique El Niño qui a touché l'an dernier l'Asie du Sud-est (extrême sécheresse) et l'Amérique du Sud (précipitations abondantes). Après cinq mois, sa production propre affichait toujours une croissance, certes inférieure aux attentes, de 5,76% à 92.015tonnes, et de 6,32% à 115.231tonnes si l'on prend en compte les volumes achetés auprès de tiers (+8,63% à 23.213tonnes). La situation s'est cependant détériorée par la suite, puisque, après six mois, l'avance par rapport à l'an dernier avait fondu à 3,1% (72.972tonnes ou -2,24% au deuxième trimestre, soit une pro...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »