Shell poursuit l'allègement de sa dette

08/02/17 à 16:41 - Mise à jour à 16:41

L'attention des marchés s'est portée davantage sur les cash-flows plus élevés du groupe que sur son résultat net inférieur aux prévisions au terme du quatrième trimestre. Les dettes se sont encore allégées et le dividende lucratif peut être maintenu.

Au quatrième trimestre, la compagnie pétrolière britannico-néerlandaise a enregistré une performance inférieure aux prévisions. Mais si les marchés ont été néanmoins enthousiastes, c'est en raison de la baisse de son taux d'endettement. Royal Dutch Shell a dégagé un bénéfice ajusté de 1,8 milliard de dollars (USD) - c'est près d'un milliard sous les prévisions. Environ la moitié est imputable à des dépréciations d'actifs et à une facture fiscale plus lourde. Le solde est la conséquence de marges de raffinage plus faibles. Celles-ci se sont réduites du fait de l'augmentation des cours du pétrole au quatrième trimestre et des stocks de produits plus importants. Le pôle Downstream (raffinage, marketing et trading) a vu son béné...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »