Rio Tinto, machine à cash-flows

11/10/17 à 15:54 - Mise à jour à 16:06

Le sort de Rio Tinto est étroitement lié à celui du cours (très volatil) du minerai de fer. Grâce à l'évolution favorable de ce dernier au premier semestre, le groupe a vu son bénéfice sous-jacent progresser de 152% en rythme annuel.

Après le groupe brésilien Vale, Rio Tinto est le deuxième exportateur de minerai de fer. Rio produit en revanche des minerais de grande qualité (teneur plus élevée en fer) et à un coût de production faible. Cette année, le groupe est devenu une véritable machine à liquidités grâce à la hausse du prix du minerai de fer. Le bénéfice sous-jacent de Rio Tinto a progressé au premier semestre à 3,94 milliards de dollars. C'est 152% de plus qu'au cours de la même période un an plus tôt, mais inférieur au consensus à 4,2 milliards de dollars. La division Minerai de fer fournit 3,26 milliards de dollars, soit un peu plus de 80% du bénéfice sous-jacent. Au premier semestre, Rio Tinto a perçu en moyenne 67,8 dollars par tonne de minerai de fer vendue, soit 26% de plus qu'au cours de la ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »




Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos