Resilux se concentre sur sa croissance

04/10/17 à 16:01 - Mise à jour à 05/10/17 à 09:21

Nous l'avions anticipé : les chiffres du premier semestre de Resilux pouvaient être un peu moins bons. Non seulement parce qu'ils sont à comparer à un très bon premier semestre 2016, mais aussi et surtout parce que le groupe a perdu pas mal de temps à négocier avec Bain Capital en début d'année.

L'année 2017 avait à peine commencé que le marché apprenait que le mastodonte américain Bain Capital (qui détient 75 milliards de dollars d'actifs) avait lancé une offre de reprise conditionnelle sur Resilux (à 195 euros par action) pour le regrouper avec le groupe britannique Petainer. Mais fin mars, de concert avec la direction de Resilux, les Américains ont suspendu l'offre car d'éventuels obstacles posés par les autorités de la concurrence allemandes auraient pu donner lieu à un retard de plusieurs mois. Les tractations ont cependant coûté beaucoup de temps et d'énergie à Resilux, ce qui transparaît dans ses chiffres semestriels.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »




Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos