Port Pirie pour sauver la mise à Nyrstar

07/07/17 à 13:36 - Mise à jour à 13:51

Nyrstar a, heureusement, récemment allongé l'échéance de sa dette (considérable). Si Port Pirie démarre enfin en septembre prochain, le groupe connaîtra des temps meilleurs. Nous tablons sur cette évolution.

Le premier semestre a une nouvelle fois été très décevant pour les actionnaires de Nyrstar. Le nouveau directeur du groupe, Hilmar Rode, avait surpris les marchés, en février, en annonçant le report de six mois (à septembre 2017) de la mise en service de Port Pirie, l'unité de transformation multimétaux high-tech australienne. Nyrstar profitera de ce délai supplémentaire pour procéder à des améliorations de processus, mais ce retard sur le programme se solde malheureusement par un surcoût de 70 millions d'euros (de 563 à 660 millions de dollars australiens). Le surcroît de cash-flow opérati...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil