Orange à son plus-bas sur les 4 dernières années

08/08/18 à 13:58 - Mise à jour à 16:47

L'action du "franc-tireur" belge compte aujourd'hui parmi les valeurs télécoms européennes les moins chères. Or l'avenir ne s'annonce pas sombre, pour Orange Belgium !

Cette année, les télécoms comptent parmi les secteurs les moins performants de la cote. Et les actions des opérateurs belges n'échappent pas à la morosité: elles occupent la queue du classement des indices télécoms européens. Dès lors que les autorités entravent de manière considérable le pouvoir de fixation des prix des opérateurs, les investisseurs se détournent de ce marché. L'IBPT, l'institut qui réglemente et contrôle les télécommunications en Belgique, a déjà ouvert à la concurrence le réseau de fibre optique (dont Proximus avait entamé le déploiement), et en 2019, il mettra aux enchères un grand nombre de bandes de fréquence. L'organe promet de faire en sorte que les trois opérateurs déjà présents soient sur un pied d'égalité, et espère qu'un q...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil