Oracle

03/10/16 à 15:03 - Mise à jour à 15:01

L'essor des activités dans le cloud ne compensera le recul des ventes de logiciels classiques d'Oracle qu'à partir de l'exercice récemment commencé. La valorisation est correcte. Conserver/attendre.

Le secteur du logiciel a subi une véritable révolution ces dernières années. Le modèle traditionnel fondé sur les ventes de produits, complétées de mises à jour et de services, est peu à peu remplacé par le modèle cloud. Cette tendance est une bénédiction pour les entreprises débutantes qui peuvent développer toutes leurs applications directement pour le cloud. Pour les fabricants traditionnels, la donne est différente. Ils doivent transférer le plus vite possible leur assortiment de produits vers le cloud pour ne pas perdre de clients. Dans le cas d'Oracle, il s'agit des logiciels de bases de données et des programmes applicatifs dans lesquels le groupe est spécialisé. Jusqu'il y a peu, le nombre...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »