Oracle sanctionnée

28/09/17 à 15:18 - Mise à jour à 16:06

Après avoir hissé l'action à un nouveau cours record, les investisseurs, pris de vertige, ont acté leurs bénéfices. En cas de repli vers 40 dollars, nous essaierons, pour notre part, d'accumuler l'action. Car Oracle va bien et l'exercice s'annonce bon.

Les trois mois jusqu'au 31 août correspondent au premier trimestre de l'exercice fiscal 2018 d'Oracle. Le producteur américain de logiciels a affiché sur cette période un chiffre d'affaires (CA) supérieur aux prévisions, pour le 5e trimestre consécutif. Et pour la quatrième fois, le CA comme le bénéfice sont supérieurs aux prévisions. En réaction à la nouvelle, l'action s'est hissée à un nouveau niveau record. Ensuite hélas, les investisseurs ont eu le vertige, et Oracle a reperdu 6%. Les perspectives décevantes seraient la cause de cette sanction. À l'exercice annuel 2017, Oracle a vu son CA progresser de 2%. Au quatrième trimestre 2017, ce fut une hausse de 3%, bien moins qu'au cours de la période comprise...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil