Le roi du phosphate Mosaic est à la traîne

20/11/17 à 00:00 - Mise à jour à 16:00

Le premier producteur d'engrais phosphatés au monde ne reste pas les bras croisés. Sa dernière acquisition en date, la branche Engrais de Vale, au Bresil, générera à terme des synergies. Sa prise de participation dans une usine de phosphates au Moyen-Orient est un choix tout aussi subtil. Et sa prochaine priorité est la réduction de sa dette. L'action, qui présente une décote par rapport au secteur, va intégrer le portefeuille modèle.

Le groupe américain Mosaic est le numéro un mondial des engrais phosphatés. Il produit en outre d'énormes quantités de potasse. Ces dernières années, Mosaic a renforcé son exposition à l'énorme potentiel agricole du Brésil par la voie d'acquisitions. La dernière en date, celle de Vale Fertilizantes, au prix de 2,5 milliards de dollars (la plus chère de l'histoire de Mosaic), sera finalisée dans les prochains mois. Une moitié sera financée en numéraire et l'autre par l'émission de 42,3 millions de nouveaux titres (12% de dilution). Récemment, Mosaic a émis deux obligations pour un total de 1,25 milliard de dollars. Outre son déploiement au Brésil, le groupe a entrepris de nombreux projets d'extension l'an dernier. Il a ainsi accru la cap...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »