Le champion des acquisitions est en pleine transition

26/01/17 à 15:53 - Mise à jour à 29/01/17 à 11:24

Oracle se trouve encore en phase de transition, où coexistent les ventes de licences classiques et les activités liées au cloud. Cela ne se traduit pas encore par une croissance (organique), ce qui justifie que l'entreprise procède à des rachats d'actions.

Les entreprises éditrices de logiciels traditionnelles comme Oracle ont été confrontées ces dernières années à des changements drastiques dans le secteur. Du fait de l'essor du cloud computing, les logiciels se trouvent désormais dans de grands centres de données (propriétés ou non du client), et les clients en louent l'utilisation moyennant paiement. Les entreprises du secteur ont dès lors dû adapter leur offre à ce nouveau modèle. Le rachat de concurrents est une stratégie éprouvée par Oracle depuis déjà près de vingt ans. Dans le segment Cloud, l'entreprise opère donc de la même façon. Après plusieurs petites acquisitions, elle a acheté l'an dernier pour un peu plus de 9 milliards de dollars NetSuite, un spécialiste des logiciels ERP proposés dans le ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil