La vente partielle de ses parcs éoliens n'a pas profité à l'action de PNE Wind

20/01/17 à 00:00 - Mise à jour à 19/01/17 à 17:56

La vente de 80% du portefeuille de parcs éoliens onshore n'a pas entraîné le rebond de cours espéré. Dans le portefeuille offshore, les paiements d'étape reçus n'y ont pas davantage contribué. Nous abaissons le conseil.

En dernière minute, avant la fin de l'année 2016, la société allemande spécialisée dans l'énergie éolienne PNE Wind Group est parvenue à vendre partiellement son portefeuille de parcs éoliens opérationnels. En 2014, les Allemands avaient changé leur fusil stratégique d'épaule par rapport à la vente des parcs éoliens onshore (sur terre). Ils ont décidé de développer une activité d' "Independent Power Producer" (IPP). Leur objectif était de composer pour la fin 2016 un portefeuille de parcs éoliens d'une capacité totale de 150 mégawatts, et de vendre l'ensemble, en un seul "package", plus cher que le produit de plusieurs ventes partielles. PNE a longtemps tu la manière dont la vente aurait lieu, mais a finalement opté en septembre de l'an ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »