La Rolls Royce des mines d'argent

26/02/17 à 11:51 - Mise à jour à 11:50

Les dépenses d'investissement de Pan American Silver vont diminuer au cours des années à venir alors que la production d'or et d'argent va augmenter. À terme, cela entraînera également une baisse des coûts de production, et donc une augmentation des marges. La situation financière du groupe est saine.

Le groupe canadien Pan American Silver (PAAS) est le deuxième producteur primaire d'argent au monde et compte des mines au Mexique, au Pérou, en Bolivie et en Argentine. Ses sept actifs opérationnels affichent des réserves potentielles cumulées de 285,8millions d'onces troy d'argent et de 2millions d'onces d'or. L'argent et l'or apportent respectivement 60% et 20% de la production du groupe. Le solde provient de produits secondaires comme le cuivre, le zinc et le plomb. Les travaux d'extension de Dolores et La Colorada, les deux mines principales du groupe, sont presque terminés _ dans les délais et sans dépassement de budget, ce qui est exceptionnel dans l'industrie minière. Les deux mines sont situées au Mexique, où Dolores prend à son compte la majeure part...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »