La fourmilière Bolloré

03/04/18 à 10:34 - Mise à jour à 11:11

Avant de partir à la retraite, Vincent Bolloré s'est promis de réaliser un dernier exploit: créer un géant des médias ancré en Europe.

Il est très difficile de comparer les résultats des exercices 2016 et 2017 de Bolloré. L'an dernier avait été marqué par le rachat, par le groupe médias Vivendi, de la participation de 60% que Bolloré détenait dans Havas (9,43 euros par action, soit une transaction d'une valeur de 2,32 milliards d'euros, ou de 2,36 milliards d'euros si l'on inclut le versement du dividende). L'opération a été finalisée le 3 juillet. L'autre changement comptable majeur en 2017 fut la consolation complète de Vivendi, dont l'impact sur les résultats annuels est monumental.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil