L'expansion de Sibanye, un pari raisonné

01/06/17 à 10:26 - Mise à jour à 14:43

Depuis plusieurs années, Sibanye Gold ne mise plus seulement sur l'or. Il a ainsi racheté l'an dernier Stillwater Mining (platine) notamment. Il a aussi opté pour une diversification géographique des ses activités. De bons choix stratégiques, mais le groupe est endetté, tandis que sa valorisation est faible actuellement.

Le groupe minier sud-africain dirigé par Neil Froneman est issu de la scission de Gold Fields en 2013. Sibanye avait hérité des mines sud-africaines matures, dont il est parvenu, moyennant une restructuration, à réduire les coûts et à prolonger la durée de vie. Mais ce n'est pas tout. Il y a quelques années, Froneman a fait le choix stratégique de ne plus miser exclusivement sur l'or et d'étendre à terme ses activités en dehors de son pays d'origine. La première ambition a déjà pris forme concrètement. Le groupe a acheté plusieurs actifs dans le segment des métaux du groupe du platine dits MGP (platine, palladium et rhodium). L'acquisition d'Aquarius Platinum et de trois mines du groupe Amplats a été finalisée l'an dernier. S...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »



Pensions

Plus de pensions »