Kinross Gold

23/05/16 à 16:30 - Mise à jour à 16:52

Les résultats trimestriels n'étaient pas mauvais, mais après un quasi-triplement de l'action en quatre mois, trop peu d'éléments justifient une hausse de cours à brève échéance. La valorisation, qui dans l'intervalle a augmenté, n'est, à 1,5 fois la valeur comptable, pas encore excessive.

Malgré l'upgrade de Goldman Sachs, l'action a d'abord abandonné plus de 10% après la publication des chiffres trimestriels. Une baisse somme toute insignifiante par rapport à la hausse de 180% depuis le début de l'année. Kinross affiche ainsi plus du double de l'évolution de l'indice VanEck Vectors Gold Miners, référence pour le secteur. Le prix de l'or moyen perçu a reculé au premier trimestre d'un peu plus de 3%, à 1179USD. Parallèlement, sur une base annuelle, les frais de production demeurent stables, et les cash-flows n'ont donc pas pu prendre de hauteur. Le cash-flow opérationnel s'est replié de près de 6% en un an, à 202,6millions USD. Kinross, dont le ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil