Kinepolis sème encore, et récoltera plus tard

23/02/17 à 13:37 - Mise à jour à 13:36

Kinepolis peut entrevoir l'année 2017 avec confiance car les films à l'affiche sont plus prometteurs qu'en 2016. Le groupe produit toujours énormément de liquidités, ce qui lui permet de poursuivre son expansion. Hélas, sa valorisation est trop tendue.

En réaction à l'annonce des chiffres annuels 2016, le cours du plus grand exploitant de salles de cinéma belge s'est hissé à un nouveau record. Pourtant, Kinepolis est loin d'afficher une rentabilité record. Traditionnellement, le chiffre d'affaires (CA) et le bénéfice augmentent plus largement que le nombre de visiteurs. Ce ne fut assurément pas le cas en 2016. L'an dernier, le nombre de visiteurs a certes progressé de 7,5%, à 23,8 millions, mais cette augmentation n'est attribuable qu'à l'expansion du groupe. À cet égard, l'année dernière fut pourtant bel et bien "historique". Le groupe a ouvert pas moins de cinq nouveaux cinémas dans trois pays : Kinepolis Dordrecht, Breda et Utrecht aux Pays-Bas, Grenade en Esp...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »