Kinepolis a mis un pied outre-Atlantique

29/11/17 à 16:04 - Mise à jour à 16:32

En août, la direction de Kinepolis avait promis aux analystes que le groupe franchirait sous peu le cap de la centaine de cinémas. A la mi-septembre déjà, elle annonçait le rachat de Landmark Cinemas, le deuxième exploitant de cinémas au Canada (10% de parts de marché, 44 cinémas offrant un total de 303 écrans). On s'attendait à une acquisition d'envergure, mais en Europe !

Ce qui surprend, c'est que la plupart des complexes cinématographiques de Landmark sont loués aux trois quarts, sont plus petits que Kinepolis et drainent en moyenne moins de visiteurs. Et surtout, le groupe canadien affiche une rentabilité bien plus faible par visiteur. La direction de Kinepolis a assuré qu'elle oeuvrerait à améliorer cet aspect dans les prochaines années. Le premier exploitant de cinémas du pays poursuit donc sa stratégie d'expansion. En l'espace de trois années, le nombre de complexes cinématographiques du groupe avait déjà plus que doublé, de 23 à 48, un rythme de croissance pour le moins rapide.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »