Kinepolis, à marche forcée

09/03/18 à 12:38 - Mise à jour à 16:06

Avec l'acquisition de Landmark Cinemas, Kinepolis a fait un premier pas hors d'Europe, même si le Canada est culturellement assez proche de nous.

Kinepolis prouve depuis dix ans la capacité des entreprises individuelles à croître sensiblement malgré la stabilité du marché. Le groupe enregistre depuis 2014 une enviable expansion, dont le point d'orgue le plus récent (nous prévoyons d'autres acquisitions, plus importantes encore, au cours des années qui viennent) fut le rachat, à la fin de l'an dernier, de Landmark Cinemas. Avec ses 44 complexes et 303 écrans, Landmark est le deuxième groupe de cinémas canadien (10% de part de marché).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil