Kabila, le fauteur de troubles

19/03/17 à 17:40 - Mise à jour à 17:46

Le groupe Texaf traverse une période difficile du fait des problèmes économiques (le pays manque de devises) et politiques (Kabila s'éternise au pouvoir) que connaît la République Démocratique du Congo. Si cela pesait sur le cours, l'investisseur patient pourrait profiter de cette opportunité. Car à long terme, le potentiel du holding est considérable.

Un rapport annuel très mitigé pour le holding Texaf, principalement concentré sur l'immobilier en République Démocratique du Congo (RDC). Il choisit essentiellement des sites de premier choix à Kinshasa, et bien sécurisés. Ce grand pays africain recelant un énorme potentiel traverse actuellement une période difficile sur les plans politique et économique. Avec une économie à l'arrêt, le pays est confronté à un manque de devises. Et les caisses de l'État sont pour ainsi dire vides. Au niveau politique, la situation est très tendue car le président Kabila ne semble pas vouloir faire un pas de côté alors que la constitution prévoit que son second mandat se terminait en décembre de l'an dernier. Il tente de rester au pouvoir jus...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Investir

Plus d' investir »