K+S digère l'annus horribilis 2016

31/03/17 à 12:32 - Mise à jour à 14:33

La direction prévoit pour cette année une amélioration significative du bénéfice opérationnel dans ses activités liées au sel comme aux engrais. Un démarrage réussi de la nouvelle mine Legacy et la résolution des problèmes environnementaux sur le marché domestique de K+S seraient positifs pour l'action.

Pour le producteur allemand d'engrais et de sel K+S (pour Kali und Salz, soitEngrais et Sel), à peu près tout ce qui pouvait aller de travers est allé de travers l'an dernier. À la basse conjoncture sectorielle dans les engrais se sont ajoutés des problèmes constants de rejets d'eaux usées salées sur trois sites de production d'engrais en Allemagne. Une limitation légale des rejets de déchets a obligé le groupe à interrompre la production à plusieurs reprises. Celle-ci a ainsi baissé de 6,8 à 6,1 millions de tonnes. En décembre, K+S a obtenu un permis temporaire et limité qui, à météo normale - la production devra toujours être interrompue en cas de temps trop sec - , coûtera encore 200.000 tonnes de prod...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »