IBM

25/04/16 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

IBM n'est plus sous-valorisé et à court terme, il a peu de potentiel haussier. C'est pourquoi nous abaissons notre conseil. Conserver/attendre.

Il y a deux façons de juger les résultats trimestriels récents d'IBM. Les optimistes se concentreront sur le dividende, le rachat d'actions propres et la hausse du bénéfice par action qui s'ensuivra, mais aussi sur la croissance des activités stratégiques du groupe. Les autres ne verront que les faibles marges et un chiffre d'affaires (CA) qui est en baisse depuis 16trimestres consécutifs, avec aucune amélioration en perspective. Entre janvier et mars, le CA du groupe a une nouvelle fois reflué de 4,6%, à 18,68milliards USD. Le dollar cher a gâché le tableau cette fois encore pour IBM, qui génère environ deux tiers de son CA en dehors de son marché domestique. Sans considér...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil