Greenyard

05/12/16 à 00:00 - Mise à jour à 03/12/16 à 17:55

Le leader mondial du marché des produits frais et préparés a enregistré un premier semestre meilleur que prévu. L'action conserve une valorisation attrayante. L'évolution positive de la dette nette offre de la marge pour de nouveaux projets de croissance.

Greenyard a enregistré un chiffre d'affaires supérieur aux attentes de 2,15 milliards d'euros (EUR) au premier semestre (période du 1er avril au 30 septembre). Il se déduit de cette hausse de 8,6% une légère accélération au deuxième trimestre, car la croissance du chiffre d'affaires (CA) s'établissait à 8,4% au terme des trois premiers mois de l'exercice. Sur une base comparable (hors éléments uniques), le CA a progressé de 6,8% au premier semestre alors que l'on tablait sur 3%. Les effets de change ont eu une répercussion négative de 0,9%, surtout à la suite de la forte dépréciation de la livre britannique, alors que l'acquisition de Lutèce _ un producteur néerlandais de champignons en conserves _ a apporté un surcroît de CA d...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil