Gold Fields, le dernier choix

17/05/18 à 00:00 - Mise à jour à 15:26

Le rapport de production de Gold Fields a une nouvelle fois été éclipsé par de mauvaises nouvelles concernant la mine de South Deep. La production du seul actif sud-africain que le groupe minier détient encore s'est établie en deçà des attentes. Il en a résulté une nouvelle révision à la baisse des prévisions de production globales du groupe.

Le rapport trimestriel de Gold Fields ne donne qu'un aperçu du nombres d'onces produites et des coûts de production dans chaque mine du groupe. Pour connaître les résultats détaillés du groupe, il faut systématiquement attendre qu'un semestre se soit écoulé. Au cours de la période de trois mois qui s'est terminée fin mars 2018, la production du groupe est retombée à 507.000 onces troy d'équivalent or, contre 546.000 onces au 4e trimestre (-10%) et 514.000 onces (-1%) au 1er trimestre de 2017. Comme en 2017, le 1er trimestre a été catastrophique pour South Deep. Censée atteindre 61.000 onces, la production n'a pas dépassé 49.000 onces. Cela représente une baisse de 41% par rap...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil