GBL est capable de battre le marché

01/06/18 à 10:52 - Mise à jour à 10:51

La question du financement du dividende n'a qu'une importance relative, car les résultats de ses participations devraient continuer à alimenter les revenus du holding, dont le bilan suffit à couvrir un pay-out ratio de plus de 100%.

GBL envisageait-il un nouvel investissement? Souhaitait-il libérer des liquidités pour, anticipant une correction plus nette, exploiter les valorisations tendues des marchés? N'entrevoyait-il plus assez de potentiel dans cette société? Toujours est-il que la cession de sa participation dans Burberry a fait couler beaucoup d'encre. Alors qu'il achète généralement pour longtemps, GBL a cette fois revendu dans l'année, pour 498 millions de livres, la position de 6,6% qu'il détenait dans l'enseigne de mode britannique, encaissant au passage une plus-value de 83 millions de livres - ceci expliquant cela. Que l'on se rassure: le holding ne va pas commencer à acheter et vendre de manière effrénée. Depuis 2012, il vise à créer de la vale...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil