Freeport McMoRan renaît de ses cendres

09/02/17 à 13:24 - Mise à jour à 13:23

L'année 2015 avait été catastrophique pour le géant américain. Il est parvenu à réduire considérablement sa dette l'an dernier. Le bénéfice de 0,22 USD par action du quatrième trimestre est une lueur d'espoir. L'action présente encore une valorisation raisonnable.

Le spécialiste américain des matières premières a été plus sévèrement sanctionné par le ralentissement de la croissance chinoise que le reste du secteur. Alors qu'il affichait une capitalisation boursière de 55 milliards de dollars (USD) en 2010, il ne restait plus que 5 milliards USD l'an dernier. Sa position d'endettement s'était alourdie de 5 à 20,4 milliards USD fin 2015. Les problèmes ont commencé en 2013 lorsque, pour étendre à nouveau son champ d'activités au secteur américain du pétrole et du gaz, le groupe a fait l'acquisition (controversée) de Plains Explorations pour 9 milliards USD.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »



Pensions

Plus de pensions »

Vos droits

Plus de vos droits »