Fred Olsen Energy

01/08/16 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

La crise persistante dans le secteur des services pétroliers pèse de plus en plus lourd sur le bilan du groupe norvégien. Heureusement, l'actionnaire majoritaire Bonheur (51,9%) a les reins solides.

Le chiffre d'affaires du groupe norvégien de location d'installations de forage offshore reste orienté à la baisse. Après un recul de 29,9millions USD ou de 11,3% au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre de l'an dernier (à 235,3millions USD), il a de nouveau diminué de 16millions USD (-6,8%), à 219,3millions USD au deuxième trimestre. Sur le premier semestre, le chiffre d'affaires a donc reculé de 25,5%, à 454,6millions USD. Les cash-flows opérationnels (EBITDA) ont heureusement mieux résisté, baissant de 23% à 282,1millions USD (142,8millions USD au deuxième trimestre). Depuis fin 2014, le carnet de commandes s'est contracté de 3,3milliards USD à 650millions USD. Cela fa...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil